Tourneur

Description du métier de tourneur :

Le tourneur est un ouvrier qui travail avec l’aide d’outils de coupe. Ce travail appelé usinage consiste notamment à produire diverses pièces par enlèvement de matière. Généralement, il se sert d’un tour ou d’une fraiseuse comme outil de coupe. Parfois le travail est délicat, pouvant nécessiter plusieurs heures d’usinage pour produire une seule pièce. Ce métier offre de belles perspectives d’évolution dans l’industrie, notamment comme chef d’atelier ou responsable qualité.

Tout savoir sur le tourneur :

Salaire minimum (débutant)

1 500 € brut mensuels

Niveau d’étude minimum

CAP

Structures

Les tâches du tourneur :

Préparation du travail et pré-programmation des machines

Le tourneur vérifie son outil de travail (tour, fraiseuse,..) Ensuite, il étudie le plan de travail qui décrit les différentes opérations d’usinage. Il règle et procède alors au paramétrage du matériel de coupe. Lorsqu’il travail sur un réseau de plusieurs machines, il doit vérifier individuellement chaque machine. Il réceptionne et installe les pièces brutes à usiner. Il vérifie également les consignes de sécurité avant d’entamer les opérations d’usinage. Dans l’industrie, il travail en général avec des machines à commandes numériques. Il doit donc pouvoir se servir de tels outils et être capable d’interpréter correctement des plans d’usinage.

Le tourneur procède a l’usinage des pièces

Après avoir fixé les pièces, il met en marche les machines. Il surveille et contrôle alors la précision des opérations d’usinage. Selon les plans d’usinage, il peut réaliser des pièces coniques, prismatiques, cylindrique,… Cet ouvrier doit ainsi être capable d’effectuer des calculs et visualiser des volumes. Il travail en général sur du métal ou du bois. Il doit donc avoir une bonne connaissance des propriétés de ces deux matériaux. Les tâches étant en général répétitives dans une chaîne industrielle, il doit pouvoir s’en accommoder. En plus d’être méthodique et précis, il doit pouvoir atteindre les objectifs de production qui lui sont assignés.

Contrôle qualité, suivi de la production et maintenance préventive

Après les opérations d’usinage, il contrôle méthodiquement la qualité du travail réalisé. Il doit alors être capable d’utiliser divers instruments de métrologie. Par ailleurs, il doit pouvoir apporter rapidement des corrections aux pièces usinés, lorsque c’est nécessaire. Somme toute, il doit maîtriser les normes de qualité. Il rédige par ailleurs les fiches de suivi de la production. Il effectue également l’entretien de premier niveau des machines. Il peut en outre procéder à petites réparations. Néanmoins en cas de panne grave, il doit rapidement en faire rapport au chef d’atelier.

Envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à suivre toutes les actualités de GOMATISME et à lire nos conseils afin de faire les meilleurs choix possibles pour votre entreprise ou votre carrière professionnelle.

Nous sommes à votre disposition, pour répondre à toutes vos questions en nous contactant via notre formulaire.