Ingénieur génie des procédés

Description du métier d'ingénieur génie des procédés :

Le génie des procédés est un métier rattaché à la production industrielle. Ce métier s’articule essentiellement autour de l’optimisation des procédés industriels en vue d’atteindre certains objectifs bien quantifiés. Des objectifs de performances à atteindre qui sont néanmoins soumis à des contraintes. Ces contraintes sont notamment liées au respect des normes et des engagement vis à vis des clients. Outre les capacités techniques, l’ingénieur génie des procédés doit avoir d’excellentes capacités de management.

Tout savoir sur l'ingénieur génie des procédés

Salaire moyen (débutant)

2600 € brut mensuels

Structures

Les tâches de l'ingénieur génie des procédés

Conception de nouveaux procédés

L’ingénieur génie des procédés mène des études sur différents schémas de procédés possibles. Il rédige ainsi des schémas de procédés, des notes techniques, des manuels de fabrication,… Ensuite, il modélise chaque schéma sous forme d’un problème d’optimisation. Le but étant évidemment de déterminer le procédé optimal. Ce dernier doit satisfaire aux différentes contraintes industrielles et commerciales tout en étant aussi rentable que possible. Il doit ainsi avoir une excellente connaissance des procédés de fabrication industrielle. Il doit en outre maîtriser les problèmes d’optimisation et leur modélisation.

Développement et application de nouveaux procédés

Lorsque de nouveaux procédés plus économiques sont établi, il faut passer à leur mise en oeuvre. L’ingénieur évalue notamment le coût des investissements nécessaires. Il doit ainsi être force de proposition pour convaincre ses différents interlocuteurs. Il pilote alors la mise en œuvre des nouveaux procédés. Premièrement, il dimensionne le matériel et les différents équipements concernés. Ensuite, il test les nouveaux procédés et évalue leurs performances. En cas d’insuffisance, il propose des mesures d’ajustement. Il réalise ce travail en étroite collaboration avec d’autres services, dont le service de qualité.

Veille technologique

En fonction des secteurs d’activité, il devra assurer la veille technologique dans son domaine. En effet, de nouveaux procédés industriels apparaissent au fil du temps. Il faut également ajouter les évolutions de la réglementation et des contraintes commerciales. En général, l’ingénieur doit pouvoir anticiper rapidement sur les évolutions futurs des procédés de fabrication. En effet, l’entreprise peut rater un tournant décisif au profit de la concurrence. Tout cela oblige cet ingénieur à imaginer sans cesse de nouveaux procédés. Il réalise également des expérimentations sur des procédés innovants.

Retrouverez de nombreuses informations relatives au secteur industriel

Envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à suivre toutes les actualités de GOMATISME et à lire nos conseils afin de faire les meilleurs choix possibles pour votre entreprise ou votre carrière professionnelle dans l’industrie.

Nous sommes à votre disposition, pour répondre à toutes vos questions en nous contactant via notre formulaire.

Publicités