Ingénieur amélioration continue

Description du métier d'ingénieur amélioration continue :

L’ingénieur amélioration continue assure le progrès des activités du site industriel. Ainsi donc, il participe activement à la résolution des problèmes industriels. Ce métier passionnant s’articule essentiellement autour des projets de progrès. En cela, il s’occupe surtout des aspects analytiques et techniques desdits projets. Par conséquent, l’ingénieur amélioration constitue un atout indispensable dans l’évolution et le progrès de projets industriels.

Tout savoir sur l'ingénieur amélioration continue :

Salaire minimum (débutant)

2 900 € brut mensuels

Niveau d’étude minimum

BAC+5

Structures

Les tâches de l'ingénieur amélioration continue :

Management transverse en milieu industriel

Il continue travail souvent sous la supervision du responsable amélioration continue. Cependant, la nature de ses fonctions le pousse à travailler avec d’autres chefs de services, en management transverse. Ainsi donc, il doit souvent collaborer avec des membres des services de production, qualité, logistique, maintenance. Par conséquent, cet ingénieur doit savoir faire preuve d’empathie pour mieux cerner chaque problématique et ses contraintes.

Collecte de données

Il faut souligner que cet ingénieur passe environ la moitié de son temps de travail au bureau, à l’analyse des données collectées. En revanche, il passe l’autre moitié du temps à collecter des données. Cette collecte se fait essentiellement sur terrain, dans les ateliers et différents services. Ainsi donc, il doit bien connaître les métiers et problématiques de l’industrie. En effet, il doit comprendre les problèmes de façon globale afin de proposer les solutions les mieux adaptées.

Résolution des problèmes industriels de production

La principale mission de l’ingénieur amélioration continue consiste à résoudre les problèmes liés à la production. Avant tout, la majeure partie des amélioration qu’il apporte sont des réductions des encours. Pour cette raison, il doit maîtriser des outils tels que VSM, 5S, AMDEC, SMED, TPM, Kaizen. Sans parler de certains outils de résolution de problèmes : QQOQCCP, 8D, QRQC. Ainsi que des incontournables : détrompeur poka yoké, méthode kanban, Management visuel.

Envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à suivre toutes les actualités de GOMATISME et à lire nos conseils afin de faire les meilleurs choix possibles pour votre entreprise ou votre carrière professionnelle.

Nous sommes à votre disposition, pour répondre à toutes vos questions en nous contactant via notre formulaire.