Dessinateur industriel

Description du métier de dessinateur industriel :

Le dessinateur industriel participe au projet, depuis la pré-étude jusqu’à l’exécution et la mise en service. Il identifie et respecte la demande du client. Et c’est sur logiciel CAO (conception assistée par ordinateur), qu’il doit principalement concevoir des éléments graphiques.

Tout savoir sur le dessinateur industriel :

Salaire minimum (débutant)

1 700 € brut mensuels

Niveau d’étude minimum

BAC+2

Structures

Les tâches du dessinateur industriel :

Le dessinateur industriel répond aux appels d’offres et transforme les études d’avant-projet en étude d’exécution. Il analyse donc le dossier technique pour déterminer les dimensions, les contraintes fonctionnelles, les parties physiques ainsi que structurelles ou géométriques des pièces. Dans ce contexte, il doit veiller à rester en conformité avec les normes et réglementations en vigueur. Pour le choix des matériaux, il rédige et lance des appels d’offres auprès des fournisseurs pour pouvoir les évaluer. Après la réalisation des premiers croquis techniques, il fait valider l’étude par les clients internes et externes.

Il effectue scrupuleusement la réalisation des documents d’exécution en intégrant les côtes et détails techniques nécessaires à la conception des éléments graphiques sur logiciel CAO (conception assistée par ordinateur). Le dessinateur industriel détermine également les contraintes fonctionnelles, physiques, dimensionnelles, structurelles ou géométriques des pièces. Il organise et pilote aussi les différentes activités de revues de projet, de planification des actions, de vérifications et de validations. Ponctuellement, il suit le déroulement des travaux et reporte les mises à jour liées à l’évolution du chantier. Il effectue donc les contrôles d’usage afin d’identifier les éventuelles anomalies, y apporte les corrections utiles à la levée des non-conformités détectées et en fait un rapport précis.

Pour assurer le respect des engagements et être en mesure de résoudre les problèmes, il rencontre régulièrement les différents acteurs : architectes, commerciaux, client final. Les problèmes peuvent être de qualité, d’amélioration de la fiabilité des outillages, de réduction des coûts et des délais d’exécution, d’optimisation des coûts d’exploitation, etc. Par ailleurs, pour être toujours performant, il se forme aux nouvelles technologies et est en veille technologique concurrentielle permanente.

Envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à suivre toutes les actualités de GOMATISME et à lire nos conseils afin de faire les meilleurs choix possibles pour votre entreprise ou votre carrière professionnelle.

Nous sommes à votre disposition, pour répondre à toutes vos questions en nous contactant via notre formulaire.