Business Manager dans l’industrie

Description du métier de business manager dans l’industrie :

Business manager est une appellation de plus en plus utilisée dans l’industrie, mais finalement très méconnue du grand public. Le business manager ou chargé d’affaires est un salarié qui aura pour but de développer l’un des business de l’entreprise. En d’autres termes, un produit lui sera affecté, et son rôle sera de faire augmenter les ventes. Sa mission sera d’améliorer la visibilité du produit auprès des clients afin de générer un maximum de cash pour l’entreprise.

Tout savoir sur le business manager dans l’industrie

Salaire minimum (débutant)

2 500 € brut mensuels

Niveau d’étude minimum

BAC+5

Structures

Les tâches du business manager dans l’industrie :

Attention au piège, le business manager n’est pas un simple commercial. Même si son objectif est également de générer des ventes, sa façon de travailler et ses missions sont bien différentes. Le business manager gère des équipes ! Que ce soient des commerciaux, techniciens, SAV ou autre, il coordonne les équipes affectées à son produit. De temps à autres, il est donc amené à faire du recrutement afin d’agrandir son groupe. C’est également lui qui sera en charge de planifier les interventions des techniciens chez les clients en cas de problème. Le business manager doit faire des ventes, mais également gérer les collaborateurs. Il doit avoir de bonnes qualités relationnelles, que ce soit avec ses équipes ou avec les clients.

Lorsqu’il n’est plus avec son équipe, le business manager doit aller sur le terrain. Que ce soit pour convaincre des prospects ou fidéliser des clients, il doit être bon négociateur. Représentant l’entreprise et ses produits, il se doit d’être extrêmement mobile. Les déplacements sont en effet très fréquents. Souvent, les business manager sont des ingénieurs et connaissent mieux que quiconque le produit commercialisé. Un vrai avantage afin de présenter au mieux la solution au client. Souvent en collaboration avec des business partenaires étrangers, il se doit de parler anglais et si possible une troisième langue. Ses journées sont très chargées et il est souvent en déplacement. Entre les rendez-vous clients et les différents sites de production, il ne s’arrête jamais !

Envie d’en savoir plus, n’hésitez pas à suivre toutes les actualités de GOMATISME et à lire nos conseils afin de faire les meilleurs choix possibles pour votre entreprise ou votre carrière professionnelle.

Nous sommes à votre disposition, pour répondre à toutes vos questions en nous contactant via notre formulaire.